Organiser un tour du monde: pas si compliqué !

Nous partons bientôt pour notre tour du monde de 111 jours en famille. Un voyage comme celui-ci se prépare longtemps à l’avance : d’abord obtenir l’accord de nos boulots respectifs (ça s’anticipe !), estimer le budget (ça s’anticipe aussi !), puis imaginer le parcours, le partager avec des connaisseurs sur le web pour l’ajuster, réserver les billets d’avion, louer voitures et camping-car, etc.

Partir autour du monde : quand on veut, on peut ! 

Nous avons toujours tout organisé nous-mêmes ! Pourquoi changer cette fois ?

Laisser quelqu’un tout organiser à notre place ? Pas question. D’une part, c’est un projet que nous avons en tête depuis très longtemps, et nous tenions à décider le quand, quoi, où et le comment ? Et d’autre part, c’est bien plus sympa et surtout moins cher de se débrouiller par soi-même ! C’est vrai, il faut du temps : lire les guides de voyage, trouver les lieux à ne pas manquer, certains bien touristiques, évidemment, mais d’autres plus éloignés et moins connus, hors des sentiers battus…

Construire l’itinéraire : c’est plutôt simple !

D’abord, nous notons chacun de notre côté les pays que nous voulons découvrir en 3 catégories : « absolument », « pourquoi pas » et « pas envie ». Nous avons des goûts plutôt communs, ça aide ! Après avoir vérifié que la météo est clémente dans les différents pays sélectionnés, nous validons un circuit. Pour ce voyage, nous allons donc visiter la Chine, l’Australie, la Nouvelle-Zélande et le Chili.

Un site comme www.flightconnections.com permet de connaître facilement les liaisons aériennes existantes entre les différentes destinations : utile pour optimiser les trajets en avion et éviter les escales, surtout avec un enfant. C’est par exemple pour cette raison que nous visitons Pékin puis Shanghai, avant de rejoindre Sydney, car il n’y a pas de vol sans escale entre Pékin et Sydney !

Ensuite, pour l’Océanie, nous nous sommes inspirés de parcours proposés par des spécialistes : l’agence Asia par exemple. A partir de cette base, nous avons construit notre circuit comme nous le voulions : passer plus de temps à Sydney pour apprécier la ville, louer une voiture pour découvrir la région de Cairns (plus facile à parcourir qu’en camping-car), ne pas nous arrêter trop longtemps sur la Golden Coast et ses parcs d’attractions qui ne nous attirent pas… bref adapter le voyage à nos envies.

Pour le climat : les meilleures sources d’info sont www.quandpartir.com et planificateur.a-contresens.net. Pour notre tour du monde, voici ce que nous pouvons espérer :

  • Chine
    • Pékin en octobre : peu favorable, entre 7 et 19°
    • Shanghai en octobre : très favorable, entre 15 et 25°
  • Australie
    • Sydney en novembre : favorable, entre 16 et 23°
    • Alice Springs en novembre : favorable, entre 19 et 35°
    • Cairns en novembre : envisageable, entre 22 et 30°
    • Brisbane en novembre : favorable, entre 19 et 27°
    • Melbourne en décembre : très favorable, entre 14 et 24°
  • Nouvelle-Zélande en janvier : favorable, moyenne de 17° sur l’Île du Sud, 19° sur l’Île du Nord
  • Chili
    • Santiago en février : très favorable, moyenne de 22°
    • Île de Pâques en février : très favorable, moyenne de 26,2°

Partager son itinéraire sur les forums de voyage et s’inspirer des conseils avisés des autres voyageurs !

Pour terminer, nous avons partagé notre parcours sur Voyage Forum : des connaisseurs de la destination nous ont ainsi incité à revoir l’ordre de nos étapes prévues en Australie pour mieux profiter de Cairns et éviter les trop fortes chaleurs du Centre Rouge notamment. N’hésitez pas à le faire !

Enfin, il y a les très nombreux blogs de voyage. En voici quelques uns : www.voyages-en-famille.comwww.planete3w.fravec-mes-enfants.fronestparti.fr ou encore nowmadz.com. Ils sont riches d’endroits à faire, de restos à faire, de temps à passer à tel ou tel endroit… Pour la Nouvelle-Zélande, 2 supers sources d’informations : Kiwipal et Frogs-in-NZ.

C’est avec ces sources d’informations, compagnies aériennes, agences de voyage, forums et blogs… qu’on construit un itinéraire de voyage.

Billets d’avion Tour du monde…

Les billets d'avion : un choix important pour un tour du monde
Les billets d’avion : un choix important pour un tour du monde

L’avantage principal d’un billet « Tour du monde » est que, sous réserve de disponibilité, les billets sont modifiables, sans frais, et permettent d’ajuster de quelques jours les dates de vol si besoin. C’est quand même pratique s’il arrivait quoi que ce soit.

Nous avons donc réservé nos billets d’avion par une agence spécialisée dans les billets tour du monde. Les grandes alliances de compagnies aériennes proposent aussi ce service (Skyteam (Air France), Star-Alliance (United Airlines) ou OneWorld (American Airlines)), mais difficile de comprendre leur fonctionnement et surtout leurs sites web respectifs ne sont pas du tout pratiques 😕

Les 2 agences « Tour du monde » les plus connues : Travel Nation et Zip World. Elles offrent services et tarifs similaires. Nous avons préféré Zip World car tous les échanges sont conservés en ligne, et ils répondent en moins de 24h aux demandes via le site web. Chez Travel Nation, bons contacts par mail au départ, mais les interlocuteurs ont changé au bout d’un moment et nous avons reçu des messages qui ne nous étaient pas destinés ; bref, ce n’est peut-être pas représentatif de leur réputation, mais ce n’était pas très sérieux.

Réserver voiture, camping-car, hébergements et visites

Nous avons loué facilement nos voitures chez Hertz : pas forcément le meilleur tarif, mais la qualité est là.
Nous reviendrons sur la location de camping-car un peu plus tard 😉

Les hébergements : nous les avons réservé via Booking et Hotels.com. Ce dernier est plutôt pratique pour ce type de voyage : le paiement se fait immédiatement (ça permet d’étaler les dépenses) et en euros (ça évite les frais de change, conséquents quand on cumule tout).

Nous avons également réservé quelques visites : le tour de l’Opéra de Sydney avec un guide francophone par exemple, le billet pour le Taronga Zoo de Sydney (tarif très intéressant en ligne) ou l’exploration de la plage de Mon Repos à la recherche des tortues (places limitées, donc à réserver en amont, surtout en pleine période touristique).

Réservé / Pas réservé

  • Les billets d’avion (évidemment !) ✔
  • Les locations de voiture (notamment pour l’île de Pâques, en pleine période de festival annuel) ✔
  • Les nuits à l’hôtel, spécialement à Sydney pour le Nouvel (difficile à trouver à un prix raisonnable !) ✔
  • Les locations de camping-car (belle réduction en réservant à l’avance !) ✔
  • Le ferry pour passer d’une île à l’autre en Nouvelle-Zélande (ça évite de perdre du temps à le faire sur place) ✔
  • Les 2 premières nuits de camping en Australie (pour commencer à la cool) ✔
  • Le camping à Melbourne (le seul proche des transports en commun pour aller à Melbourne-centre) ✔
  • Les campings de la semaine de Noël (la plupart n’acceptent que des réservations de 5 jours à cette période) ✔
  • Les campings en Nouvelle-Zelande (pour assurer, car on y est en pleine période touristique, janvier) ✔
  • Le tour en français de l’Opéra de Sydney (seuls 3 créneaux par semaine) ✔
  • Les entrées pour le Taronga Zoo à Sydney (bien moins cher sur le web) ✔
  • Les billets pour la nuit sur la plage de Mon Repos à la rencontre des tortues (places limitées) ✔
  • La visite de la Grande Muraille de Chine (on verra sur place si on s’intègre à un tour organisé ou si on y va par nos propres moyens) ✖
  • La croisière sur la Grande Barrière de Corail (fonction de la météo) ✖
  • Les autres campings en Australie, ce qui nous permettra d’ajuster notre itinéraire ✖
  • Le vol au-dessus des Whitsundays Islands (fonction de la météo) ✖
  • Les activités à Queenstown en Nouvelle-Zélande (rafting, balade en bateau…) ✖

Quelles formalités avant de partir ?

Passeports & visas

Le centre des visas chinois à Paris
Le centre des visas chinois à Paris

Généralement, quelque soit le pays visité, hors Union Européenne, les passeports doivent être valables + de 6 mois après la date de retour.

Ensuite, un visa peut parfois être nécessaire. Le plus simple est de consulter le site de l’ambassade du pays visité en France : par exemple, pour l’Australie c’est le site france.embassy.gov.au.

Voici les informations actuelles (oct 2017) pour les pays que nous visitons :

  • En Chine, le visa tourisme est obligatoire et payant (126€/pers.) pour tout séjour de plus de 72h. Un dossier complet est à fournir soit directement sur place à Paris (le visa peut être récupéré quelques jours plus tard) soit par un intermédiaire comme Action-Visas (payant évidemment !). Toutes les informations sur www.visaforchina.org. Attention notamment aux photos d’identité, qui doivent être d’un format particulier (oubliez le photomaton).
  • En Australie, pour un séjour de moins de 3 mois, le visa eVisitor suffit : il est gratuit et s’obtient en ligne. L’agence Zip World, avec qui nous avons réservé les billets d’avion, s’occupe gratuitement des formalités d’obtention du visa ETA (Electronic Travel Authority), valable pour plusieurs entrées de 3 mois max. Tous les renseignements sur www.border.gov.au.
  • En Nouvelle-Zélande, pour un séjour de moins de 3 mois, le Waiver Visitor Visa s’obtient sur place, à l’arrivée. Il faut simplement justifier des ressources nécessaires (pensez à imprimer un relevé de compte) pour y séjourner et montrer le billet d’avion de départ. Renseignez-vous sur www.immigration.govt.nz.
  • Au Chili, aucun visa n’est nécessaire pour un séjour de moins de 90 jours. Toutes les informations sur visados.com.

Monnaie et paiements

La banque allemande en ligne N26 : pas de frais pour les paiements !
La banque allemande en ligne N26 : pas de frais pour les paiements !

Pour commencer notre voyage, nous emportons avec nous quelques billets pour chacun des pays : des Yuans en Chine, des Dollars Australiens, des Dollars Néo-Zélandais et des Pesos Chiliens. Juste de quoi pouvoir payer quelques déplacements en métro ou en bus depuis les aéroports, et quelques repas en arrivant sur place. En effet, généralement, le retrait sur place à l’aéroport coûte très cher (commission et taux de change souvent très élevés). Le change en France n’est pas très bon marché non plus : ne prévoyez donc pas de retirer en France tout l’argent nécessaire pour votre voyage !

Nous prévoyons d’utiliser très largement nos cartes bancaires et principalement la carte Mastercard proposée gratuitement par la banque mobile allemande N26 : aucune commission sur les paiements à l’étranger et seulement une commission de 1,7% pour les retraits ! C’est donc une super affaire ! (La majorité des banques françaises, même les banques en ligne, facturent une commission de plus de 1,9%)

Des vaccins ? Des médicaments ?

Aucune de ces destinations ne nécessite de vaccins particuliers. Il suffit d’être à jour des vaccins « communs » en France.

Côté médicaments, nous emportons bien entendu le minimum (maux de tête, maux de gorge, pansements, spray antiseptique, crème solaire, après-solaire, anti-démangeaisons, anti-diarrhéiques…). Mais nous savons que nous pourrons trouver tout ce qu’il faut en Océanie au moins, s’il y avait besoin.

Côté assurance, puisque nous ne partons pas très longtemps, nous sommes assurés par notre assurance habitation à la Maif, qui couvre très bien les déplacements à l’étranger.

J-11 avant notre départ : on a hâte de partir !

onzebouge

View posts by onzebouge

Nous ? Une famille en voyage autour du monde : un papa voyageur, une maman voyageuse et un p’tit voyageur de 5 ans. Nous avons créé ce blog pour partager nos carnets de voyage en famille.
En mode week-end, citytrip ou road trip, trouvez l’inspiration et les bonnes adresses parmi les destinations que nous avons déjà visitées…

Laisser un commentaire

Scroll to top